Découvrez les pièces détachées d’un motoculteur

Publié le : 2 octobre 2014
pieces detachees motoculteur jardin

Le motoculteur est en général un engin robuste grâce auquel on peut travailler et entretenir les sols agraires. On compte généralement trois grands types d’engins de ce type : la motobineuse, le motoculteur à fraise arrière, et le motoculteur à soc. Chacun d’eux comprend des outils et des pièces détachées spécifiques.

Des pièces détachées très utiles

Les pièces pour motoculteur sont utiles à son fonctionnement. Elles peuvent éventuellement être remplacées en cas de panne, pour un fonctionnement optimal. Au nombre des pièces les plus utiles, on peut citer  la fraise, la charrue à basculement, la bougie, et la courroie du motoculteur. La bougie du motoculteur est nécessaire pour le démarrage du moteur. Elle contribue aussi à limiter les émissions de gaz polluants et réduit la consommation de l’essence. Il faut préciser que sans une bonne bougie, le motoculteur polluera beaucoup plus. La courroie du motoculteur est garante de la transmission entre l’arbre à moteur, la rotation des fraises et des roues. On recense essentiellement les courroies crantées ou lisses. À l’état neuf, ces courroies de motoculteur comportent un lettrage spécifique accompagné de dimensions en pouces ou millimètres. La courroie est par ailleurs une pièce à l’usure rapide. Il faut la remplacer absolument avant qu’elle ne casse, au risque d’endommager d’autres pièces détachées du motoculteur.

Entretien du motoculteur : les bons gestes

entretenir motoculteurL’entretien des pièces de motoculteur est essentiel pour un fonctionnement optimal. Il commence souvent par l’entretien des roues. Après chaque utilisation, pulvérisez un jet d’eau sur les mottes de terre encrassées sur les roues, dans les interstices et dans les arbres de déport.
Nettoyez aussi la masse et la jante, sur laquelle la terre colle très facilement. Utilisez un dégrippant au besoin. Par ailleurs, la bougie doit être nettoyée toutes les 100 heures, ou tous les 6 mois. Pour cela, utilisez une brosse à bougie métallique pour le décrassement des électrodes, et un chiffon pour le filetage et le culot de l’accessoire.
Enfin, le filtre à air du moteur thermique d’un motoculteur s’effectue en moyenne tous les 3 mois, dans le respect de la notice du constructeur.